29 janvier 2010

Retargeting : l'art de rentrer par les fenêtres


L'idée n'est pas neuve, et le principe est simple. Si un internaute témoigne d'un certain intérêt en s'arrêtant sur une page de e-commerce, autant noter sa présence, et si on le retrouve lui offrir à nouveau ce sur quoi il semble avoir hésiter. Le retargeting se limite à cette idée. Mais il est plus fort que les grecs du quartier latin qui poursuivent le touriste hésitant, menu en main. Il revient le lendemain.

La technique plus sophistiquée. Pour un aperçu, on jettera un coup d'oeil ici . Il semble que la technique soit sous-utilisée , même si elle produit apparemment des résultats remarquables . En france, il semblerait que ce soit critéo qui en offre un des meilleurs outil .


Dans le principe, la technique est parfaitement convaincante, de même que les vieilles techniques de réactivation des clients, elle s'appuie sur l'idée que l'hésitation permet de cibler des prospects pas encore tièdes pour pouvoir craquer si on leur force la main. Un bel exemple de ciblage comportemental qui s'appuie sur un critère simple et fort : l'envie ne résiste pas à une seconde tentation, et il y tant de processus d'achat abandonnés qu'il faut de tenter de les rattraper.


Mais quelques questions : qu'en est-il du respect de la vie privée, des données personnelles? Quel effet à long terme de la vente forcée? Le débat est ouvert. Sans aucun doute, c'est ce type de technique marketing qui va crisper la société, et conduire les hommes politiques à mettre une main noire et liberticide sur la libre circulation de l'information. Mais plus important encore, se pose la question des résistances des consommateurs à ces nouvelles actions. Dans le jeu du glaive et du bouclier, attendons nous à de nombreuses innovations.

-----

credit photo : jef safi ( encore et toujours lui!)


Aucun commentaire: