23 janvier 2010

Réalité augmentée - les toilettes sauvages!


Il y a beaucoup à dire sur le sujet de la réalité augmentée. D'abord qu'il ne suffit pas d'incruster des images façonnées dans l'illusion du réel que l'esthétique de la vidéo semble suggérer. Relisons Baudrillard, il s'agit moins de réalité que de simulacre.

Quand certains s'extasient devant la technique, ne regardons que l'art qui s'exprime par la technique. Pour ma part, je désespérais des publicitaires, ils en est quelques-uns qui au delà de la technique font de l'art et savent communiquer. Je ne sais s'ils ont eu en tête la pissotière de Duchamps, mais ils reprennent à coup sûr cette extension du street art dans le domaine de l'animation (dans le genre je conseille le travail de BLU).


Disons de manière définitive que la réalité augmentée est au fond moins une question de technologie, qu'une affaire d'esthétique et de sémiotique, une affaire de langage. Nous discuterons plus tard du fait technique que la réalité augmentée est aussi une affaire de déréalisation de l'image par le fait même qu'elle permet d'en segmenter la vision.


En attendant apprécions ce très joli message de protection. Bravo à l'agence Tbwa.





Aucun commentaire: