30 janvier 2008

Question de Viralité...Un Hommage à Bass


Ce qui est détestable dans le marketing est sans doute son usage intempestif du nominalisme. A chaque phénomène apparemment nouveau, il semble être nécessaire d'attribuer un nom. L'exercice est simple mais ne crée pas de concept, juste une forêt touffue de signes creux. Ainsi le Buzz Marketing et le marketing viral. Et nombre de blog sont prêt à relayer ces idées : Buzz-marketing, Marketing interactif , Culture-buzz. Cette fièvre n'est pas prête de s'éteindre, les agents contaminant ne manquant pas!

Les mots ne remplacent pas les concepts, alors profitons en pour rappeler que les véritables concepts ont été proposés il y a bien longtemps par Frank Bass, dans un des articles les plus cités du marketing, lequel se proposait de modéliser l'épidémiologie des nouveaux produits, en s'appuyant sur cette bonne vieille théorie de la communication à deux étages de Katz et Lazarfeld.

Si depuis une immense littérature s'est constituée sur ce sujet, modéliser le bouche à oreille, l'adoption de l'innovation, les phénomènes de diffusion, sans aucun doute elle trouve dans le terrain de l'Internet matière à renouveler sa réflexion et ses modèles. Un outil tel que Net Promoter s'inscrit parfaitement dans cette direction.

C'est à cet exercice que Christine Balagué nous convie le 26 févier 2008 au sein des ateliers TiM. Autour de son travail récent, il s'agira alors de revenir à de bien vieilles idées pour rafraîchir de nouveaux sujets!

1 commentaire:

Laurent B. from Luxembourg a dit…

C'est vraiment amusant car j'ai écrit une note sur le sujet il y a peu suite à une conf. d'un des boss de buzz-paradise...
Ma réflexion était : "le buzz marketing n'est qu'un nouveau joujou pour des responsables marketings en manque de sensation, qui ont envie d'avoir quelque chose à raconter à leurs amis/concurrents dans les diners en ville."
Un peu réducteur mais pas si faux...