11 septembre 2007

Chercher c'est être recommandé


J'achève la lecture d'une thèse portant sur l'accès aux objets dans les sites marchands* et me remémore celle aussi récente de Fernando Fereira. La co occurence de ces deux travaux, bien différents dans leurs objets et leur méthodes, appelle à une réflexion sur les priorités de recherche.

Si ces deux travaux s'inscrivent dans un champ bien connu du marketing et du comportement du consommateur, celui de la recherche d'information, les contextes qu'ils abordent posent véritablement de nouveaux problèmes.

Depuis les travaux de Bettman, pour ne prendre qu'un repère, l'environnement du consommateur a bien changé, quand autrefois le problème était d'utiliser une information rare et coûteuse, il s'agit pour lui aujourd'hui de traiter la surabondance et la faible valeur de l'information.

Un problème crucial est donc aujourd'hui moins de comprendre comment l'information s'intègre dans la décision, que de décrire, d'analyser les stratégies dont le consommateur dispose pour choisir et structurer dans le flot qui l'abreuve, les éléments d'une décision. Il s'agit aussi de comprendre comment ces stratégies s'accordent aux tâches qu'il exécute et aux buts qu'il se donne.

L'art de naviguer, celui de trouver un chemin, celui de se retrouver est ainsi l'objet essentiel des futures recherches. Comme le marin a sa boussole et le compas, le consommateur aussi dispose d'outils, des instruments multiples dont le trait commun est de lui recommander une direction à prendre plus que de le faire parvenir au but qu'il s'est donné et qu'il reformule le plus souvent au cours de son chemin.

La recommandation, d'autres préfèrent parler de prescription, est au coeur de l'activité de recherche. Se faire bien recommander est le souci de celui qui recherche.


* Ben Mimoun (2007) , dir : R. Ladwein
**F Fereira (2007), dir: C. Benavent

Aucun commentaire: