7 août 2007

Trouver son chemin

Plusieurs chercheurs ont développé l'idée que la recherche d'information était une navigation et le but de chercher son chemin. Plusieurs méthodes sont disponibles : prendre des repères comme on l'apprend dans la marine , retenir des itinéraires comme le font les contrebandiers dans les sentiers montagneux, exploiter des cartes comme un chef d'état major. Cette idée de navigation ouvre à un grand nombre de métaphores et une immense cartographie.
helicopteres

Quelques qu'elles soient elle suppose un jeu entre le territoire et la carte. Il n'y a pas de navigation sans océan, ni cartes fussent-elles incomplètes. Et c'est dans l'art de lier des espaces de la carte à des lieux sensibles que se fait la navigation. Savoir où l'on est, savoir où l'on va. Faire le point et donner un cap. La difficulté provient de ce que la carte est souvent incomplète, et que le point est approximatif. Naviguer c'est aussi améliorer ce point, et noircir les cartes.

Celui qui navigue sur le net n'est pas très différent de son cousin de mer. Son point c'est l'état de connaissance qu'il possède sur ce qui va être l'objet de sa recherche, plus il en sait et plus cet objet sera caractérisé, identifiable. Sa carte un espace défini par les différentes méthodes de recherche disponibles et maîtrisées. Les techniques de requête sur les moteurs de recherche, les tags, l'usage des prescriptions diverses, contribuent à la fois à définir la position et à fixer le cap. Il reste ensuite à trouver le chemin, à tirer des bords, pour rejoindre le port.

La chance que possède celui qui navigue sur le net est de fabriquer ses cartes à mesure qu'il trouve son chemin.

Aucun commentaire: